Search

Le prix de la paix: On affame les enfants de René Capain Bassène – 6 mois en prison et 6 mois sans salaire…

A peine ‘’accusé’’ par ceux qui le voulaient en prison, les services de l’Agence Nationale pour le Relance des Activités économiques et sociales en Casamance (ANRAC) où René Capain Bassène travaille depuis 2008, ont immédiatement coupé son salaire. Où est-il question aussi bien dans le, tout droit combiné, droit du travail, droit pénal, voire droit civil, ainsi que des droits... Lire...