PRO-ENVIRONNEMENT ! A Sagna (Fogni Kombo), les populations saccagent les installations d’une usine de farine de poissons

Posted by on 01/09/2019 1 h 55 min
Tags:
Categories: Blog

Les populations gambiennes n’ont pas encore fini avec les questions environnementales. En tout cas, dans le village de Sanyang (Sagna en français, Sañha en portugais) dans le Fogni Kombo, les riverains se sont levés contre la présence d’une usine de traitement de farine de poissons.

Rappelons que la même question s’était posée dans le Fogni Diabang, commune de Kafountine, Casamance et nous l’avions évoqué ici. Si 2018 a vu le départ de cette usine du village d’Abéné, c’est toujours dans le même Fogni, en traversant juste la frontière entre la Gambie et le Sénégal qu’une nouvelle usine s’est installée la même année.

Pour les riverains, la présence de l’usine participe à la pollution de leur environnement. La plage de Sagna qui fait partie de l’attractivité de la smiling coast (côte souriante), est la seule en Gambie où les touristes pouvaient trouver les meilleurs fruits de mer. Et des promoteurs touristiques locaux s’y sont installés.

Les populations donc, en comité de vigilance ont réagi en déterrant les installations – tuyaux d’évacuation des mauvaises eaux déversées à 50 mètres sur la plage (au lieu de 350 mètres) – qu’elles ont brulés. A la suite de cet incident, des personnes ont été appréhendées et emprisonnées puis libérées sous caution.

Situation de lutte pour la protection de l’environnement qui rappelle aussi celle de Boffa Bayotte par ailleurs, pour laquelle nous commémorons la première année …

Selon les habitants, le secteur touristique emploie plus que l’usine de farine de poissons. S’y ajoute que, l’approvisionnement en poissons de l’usine est sous le monopole de pêcheurs étrangers qui n’alimentent plus le marché gambien (il faut dire que la pêche en Gambie est dominée par les pêcheurs venus du Sine Saloum et Ndar).