Casamance la « Marque » qui vend !

Posted by on 12/05/2018 1 h 18 min
Tags:
Categories: La lorgnette

«La Casamance est connue, mais elle n’est pas sur le marché»
C’est fort d’un tel constat qu’il ressort de plusieurs rencontres organisées en Casamance entre les partenaires, notamment de la Région Grand Est
(Alsace), et les acteurs locaux la nécessité de renforcer l’attractivité économique de la zone ; et ce, par la volonté de mettre en place une «Marque Casamance».

Une dynamique sous-tendue par une gouvernance
partagée, associant Etat, collectivités et secteur privé. Et une dynamique portée par l’Entente interdépartementale de Ziguinchor. C’est d’ailleurs tout le sens de la tenue à Ziguinchor d’un atelier de partage sur l’Attractivité et marketing territorial en Casamance.

En plus de l’évolution positive de l’information sécuritaire des autorités françaises qui y a ouvert de nouvelles possibilités de développement, la Casamance bénéficie aujourd’hui d’un contexte favorable grâce aux facilités proposées par l’Etat afin de renforcer les investissements dans la zone.

Des investissements qui tardent toutefois à se matérialiser du fait de plusieurs facteurs combinés tels l’enclavement de la région, le manque
d’infrastructures de production et de transformation des produits, l’offre touristique éclatée, le manque de formation professionnelle, un déficit de promotion de la destination, etc.

C’est dire que la relance du développement économique nécessitait une poursuite de l’engagement des partenaires, notamment des collectivités territoriales de Casamance pour un ancrage dans la durée, mais également pour une stratégie de développement.

C’est dans cette optique qu’un diagnostic des filières économiques, réalisé dans le cadre d’un partenariat franco-sénégalais en janvier-avril 2017, a permis d’élaborer un plan stratégique ciblant des secteurs moteurs du développement local et des filières génératrices d’emplois et de revenus en milieu rural.

Un enjeu qui réside dans le renforcement de l’attractivité de la zone via une stratégie de développement misant sur la relance de l’économie locale et de l’emploi. Toute chose qui passe, pour bon nombre d’acteurs de développement, par la matérialisation d’un projet qui propose une approche innovante conjuguant appui institutionnel et mobilisation multi-partenariale autour des priorités de la relance économique et du
développement durable.

C’est aussi toute la justification de la tenue à Ziguinchor de cet atelier à l’actif de l’Entente interdépartementale de Ziguinchor, présidée par Mamina Kamara et qui regroupe les départements d’Oussouye, de Bignona et de Ziguinchor. Une rencontre organisée dans les locaux de la mairie de Ziguinchor, axée sur le marketing territorial en Casamance et qui a regroupé les élus départementaux, la Ccia, les Hcct, les acteurs du tourisme, les acteurs et partenaires au développement tels l’Agence Attractivité Alsace, etc.

Il s’est agi pour l’Entente de présenter, entre autres, les grandes étapes d’une démarche de marketing territorial et les facteurs clés de succès, d’analyser les opportunités de soutien aux collectivités et d’identifier les initiatives déjà engagées par les acteurs institutionnels en la matière, d’analyser le positionnement des acteurs par rapport aux sujets ayant trait à la décentralisation et pôle territoire, à la relance du secteur touristique et promotion des destinations Sénégal et Casamance, à la labellisation des produits agricoles et forestiers non-ligneux.

Pour le président de l’Entente et président du Conseil départemental de Bignona, Mamina Kamara, sa structure vise à travers cette rencontre à soutenir l’économie via une approche de marketing territorial associant les opérateurs économiques locaux dans une démarche de qualité en renforçant l’attractivité de la Casamance en la positionnant comme une zone pionnière en matière de développement durable. M. Kamara a, à cet effet, invité la diaspora, les partenaires, l’Etat et toutes les forces vives de la Casamance à mettre du sien pour la matérialisation de cette vision.

Pour Yves Demangel, directeur du pôle Marque et réseau de l’Agence Attractivité Alsace, il y a un potentiel énorme et que la Casamance est connue partout à travers le monde. «C’est une marque qui porte et que les Casamançais ont aujourd’hui envie de faire quelque chose pour leur terroir», estime-t-il.

lequotidien.sn – 1 décembre 2018
Marketing territorial : Pour la promotion de la «Marque Casamance»