Posted by on avril 7, 2020 10:39
Tags:
Categories: Hinterland 3 - w/Links

Du réchauffé contre une pandémie

Le président Donald Trump est connu pour son discours anti-immigration. Il n’a pas su s’en départir quand il a fallu s’adresser à ses concitoyens à propos de la pandémie que constitue désormais le Coronavirus de nouveau type alias COVID-19.

A une heure de grande écoute, l’homme en grande star de télé a fait son cinéma à partir du Bureau Oval où il annonçait les couleurs avec par exemple des mesures radicales sur les voyages en provenance d’Europe et, des solutions supposées aider les travailleurs et les entreprises américains secoués par ce qu’il a qualifié de “virus étranger”.

L’homme à plus de 10.000 mensonges s’est encore vanté que les mesures strictes en termes d’immigration qu’il a adopté auraient empêché une propagation de l’épidémie aux États-Unis. D’où les nouvelles surmesures migratoires qui seront mises en application à partir de ce vendredi 13 mars 2020/

Mesures sans précédent dit-il de manière grandiloquente, la “suspension de tous les voyages” en provenance d’Europe à l’exception de la Grande-Bretagne.

L’Europe aurait fauté en laissant ses frontières ouvertes. Cette mesure s’appliquerait d’ailleurs à toute personne qui aurait séjourné en Europe les 14 jours derniers jours.

En d’autres termes, le Président en guerre contre COVID-19 “oublie le soldat voyageur américain en Europe” si cette mesure devait s’appliquer.

L’homme qui se vante d’avoir une meillleure politique économique, tout est meilleur avec lui, veut même interdire l’entrée des biens commerciaux aux USA.

Rachat de son laxisme

Pour avoir longtemps donné un discours loin de la vérité scientifique, Trump a proposer de prendre des actions “sociales” envers les américains avec “la baisse des charges sociales américaines, des congés maladie payés pour les journaliers et 50 milliards de dollars de prêts supplémentaires pour les petites entreprises…”

Ces promesses dans un discours où il appelle à l’unité, ne semblent pas respecter le bon sens politique qu’il professe en plus du grave problème de crédibilité qu’il traîne.

Il laisse entendre qu’il y aurait une levée des conditions du co-paiement pour les tests comme pour les soins du COVID-19, une gratuité bien bizarre dans un pays où toute politique au désavantage des assureurs est considérée “socialiste”.

Tout ceci ne rassure pas du tout…

Trump n’a pas un discours responsable, il désinforme les américains en avançant des réponses sanitaires qui n’ont aucune base scientifique allant même jusqu’à se mettre en contradiction avec les spécialistes de la santé autour de lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code