Search

Découverte Diaspora: Assane Badji, l’homme qui abat les frontières

Découverte Diaspora: Assane Badji, l’homme qui abat les frontières

Cela faisait un bon bout de temps que nous rêvions d’écrire quelque chose sur la page « Découverte ». Enfin, l’occasion de donner un sens à cette page a été trouvée grâce à la Banque Desjardins, et surtout grâce à un homme altruiste et acharné: M. Assane Badji.

Nous ne pourrons jamais être exhaustif s’il fallait donner le profil complet de M. Assane Badji. Nous allons donc retenir quelques qui sont loin d’être l’essentiel de sa bio. Retenons juste que, M. Assane Badji est le président du comité interculturel de la municipalité de Pincourt, Qc, CN, comité qui selon son président cherche à « rassembler les différentes communautés de Pincourt et de permettre aux citoyens de se parler entre eux pour mieux se connaître » (Lire la suite sur VIVA média : Abattre les frontières culturelles). Il a donc pour mandat « d’organiser des activités qui visent à rapprocher les différentes communautés culturelles et de faire voyager les citoyens de Pincourt sans même quitter Pincourt ».

M. Badji a un credo, sur lequel il fonde sa conduite de rassembleur, « adhérer à la Politique de développement social, c’est d’être sur le terrain au nom de l’interculturalité qui signifie pour lui apprendre à se connaître en tant qu’individu ».

M. Assane Badji fait tout ceci dans le bénévolat. C’est dans ce cadre qu’il est devenu l’incontournable Président de casaespoirs.org, « une association basée au Canada et regroupant des personnes originaires, amies et sympathisantes de la Casamance, partout dans le monde ». C’est dire que pratiquement toutes les associations de ressortissants Casamançais partout dans le monde, savent au moins qui est Assane Badji.

Comme tout enfant de la Casamance qui veut le développement de la Casamance, Assane est engagé dans d’autres combats qui engagent sa responsabilité sociale envers les populations du Territoire de la Casamance. Toujours et dans la discrétion, il participe à la réflexion tout en agissant pour trouver une réponse satisfaisante à la crise en Casamance.

Détenteur d’un MBA, Assane est un banquier de profession. Concomitamment, son amour pour la culture l’a amené à investir dans le secteur culturel avec les Productions Kmanjen. C’est l’homme toujours présent pour les jeunes Casamançais et qui ont toutes les chances de le rencontrer et de le découvrir de manière à en faire une source d’émulation saine.

Mais aussi l’Homme du mois pour la Banque Despardins qui nous apprend ainsi que,

Coopérer avec la culture à son meilleur pour Assane Badji socialement responsable.

Related posts