En Casamance, les représentants de l’Etat ont toujours fait ce qu’ils voulaient….

Posted by on 12/12/2018 15 h 57 min
Tags:
Categories: Peacebuilding

Pensez à René Capain Bassène, au chef de village de Bourofaye (autre Bassène) enfermés à la MAC de Zig, parce qu’ils ont tenu une réunion dans le foyer des jeunes pour s’en laver les mains de la contradiction du gouvernement sur la défense de l’environnement….

Ils ont critiqué de manière constructive et devant tout le monde les représentants du pouvoir public en Casamnace de verser dans le laxisme et la corruption en Casamance au moment même ou SEM Macky Sall veut une consolidation de la paix et pour récompense, on les jette en prison….

C’est le cas de ce jeune homme qui ose filmer l’abus de pouvoir (voir  plus bas …)

Une chose est certaine, en Casamance, les Sénégalais tous confondus se sentent INVICTA FELIX !

Il l’a dit haut et fort (en wolof cette langue du nord du Sénégal de surcroit):
« Je n’ai pas peur de dire la vérité, je suis fils de Joola, je n’ai pas peur de dire ce que je pense »
Mr. l’agent assermenté, c’est de la manière dont il m’a parlé c’est pourquoi je lui dit que je n’ai pas peur…
Et Baff (une giffle)…..
Mr. l’agent assermenté, ne me giflez pas une seconde fois…. »
Voilà traduit pour vous la réalité du Casamançais sous Macky Sall et depuis qu’on parle de conflit en Casamanace….
Parce qu’il se réclame AJAMAAT et fier de l’être  !!!!

SEM, cher Macky agissez, car vos représentants sabotent votre idéal de consolidation de la paix !

Le CASAMANCAIS QUI A PEUR DE DIRE CE QU’IL PENSE on l’appelle CASA-MANQUé !!!!

 

 

 

….

URGENT: l’homme qui a filmé un policier giflant un jeune, arrêté
L’auteur d’une vidéo montrant un policier giflant sévèrement un jeune homme à la gare routière de Ziguinchor, au Sud du Sénégal, a été arreté tot ce matin à Ziguinchor. Pour ce qui est du policier rien malgré son acte.

C’est à Ziguinchor encore après les bavures policières jamais élucidées, c’est autour d’un autre jeune policier de teste son « stage » sur un jeune homme à la gare routière de la capitale de Sud. Pour une réponse qui ne mérite pas meme un regard sévère , le policier administre une gifle jamais vue à ce pauvre garçon qui pourtant s’adressait à un ASP. Exclusif. net apres vérification a appris que ce jeune Jakartaman a été embarqué de force dans un véhicule à une destination inconnue. Ce matin on appris que le jeune, qui a permis au monde entier de voir cette scène peu honorable et qui terni l’image de la police a été arreté tot ce matin chez lui à Ziguinchor. Ce qui étonne la population c’es le silence des autorités politiques et la societé civile. L’auteur joint hier dit avoir reçu des menaces et persiste « Je suis frustré et sidéré de ce qui se passe dans ce pays. »

Source… senegaldirect