Le Gouverneur de Ziguinchor promet le déguerpissement aux Ziguinchorois

Posted by on 12/12/2018 10 h 00 min
Tags:
Categories: Infos La lorgnette

Il est vrai que le département de Ziguinchor s’urbanise à un rythme lié à la situation qui prévaut au sud. Pour autant, on s’étonne que c’est durant cet hivernage 2017 que les représentants de l’Etat dans le Territoire de Casamance vont nous parler d’obstruction de passage naturel du ruissellement de l’eau. Faut-il rappeler que la ville a été lotie depuis les années 1980 ?

Le problème est réel, il est vrai.
Mais après la constitutionnalisation de la décentralisation (Acte III), ce n’est pas au gouverneur de parler aux populations de Ziguinchor de « déguerpissement » ou de « démolition ». La ville de Ziguinchor a un Maire, M. Abdoulaye Baldé, c’est avec lui que les Ziguinchorois ont affaire.

En d’autres termes, la liberté d’action des autorités élues par les Ziguinchorois et leurs rapports avec leurs concitoyens est la règle, l’intervention de l’État doit rester que l’exception surtout dans le Territoire de Casamance.

Cependant, s’il cherche réellement à jouer son rôle de mise en œuvre de la politique gouvernementale en termes d’aménagement du territoire, qu’il se soucie de contrôler fermement la finition des tronçons de routes abandonnés qui constituent des nids d’œufs et de larves de moustiques en plein cœur de la ville, au lieu de penser à tourmenter les populations en plein hivernage.

Ziguinchor: Le Gouverneur envisage des déguerpissements et des démolitions d’habitations

Ziguinchor, 23 août (APS) – Le gouverneur de Ziguinchor (sud) Guédj Diouf n’écarte pas de procéder à des déguerpissements et des démolitions d’habitations qui obstruent le passage naturel de l’eau en vue d’apporter une solution pérenne aux inondations dues aux fortes pluies enregistrées à Ziguinchor au courant du mois d’août.

« Il faudra procéder à des déguerpissements ou à des démolitions de constructions qui sont en train de gêner le passage naturel des eaux. Cela fait partie des solutions que nous envisageons. Nous attendons le travail en cours des techniciens avant de mettre en œuvre ces possibilités », a annoncé Guédj Diouf.

Il s’exprimait mardi au cours d’une visite de terrain qu’il a initiée pour identifier les sites à problèmes et trouver des solutions durables.

Depuis une dizaine de jours de fortes pluies sont enregistrées à Ziguinchor, rendant difficile l’accès à certains sites. Les canaux d’évacuation sont débordés. Plusieurs quartiers de la ville, notamment Belfort, Boudody, Grand Dakar, Lyndiane, Korentas, Santhiaba, Boucotte sont envahis par les eaux.

« Nous avons vu beaucoup d’eau devant la gare routière où les véhicules et les transporteurs ont du mal à y accéder. Le préfet a déjà fait le tour de la ville et identifié les sites à problèmes. Il nous a proposé une liste de solutions que nous avons déjà transmise au ministère de tutelle », a expliqué le gouverneur de Ziguinchor.

« Nous avons démarré des travaux avec la création de plusieurs tranchées un peu partout pour permettre aux eaux de regagner les canaux d’évacuation existants. Des curages sont en cours, a-t-il poursuivi avant de préconiser « des solutions structurelles avec un redimensionnement des canaux pour éviter des situations de cette nature ».

Guédj Diouf a aussi annoncé la venue à Ziguinchor du ministre délégué chargé de la Restructuration et de la Requalification des banlieues auprès du ministère du Renouveau urbain de l’Habitat et du Cadre de vie, Pape Gorgui Ndong, qui est attendu ce jeudi dans la capitale du sud.
MTN/ASB