Search

Kataba, Territoire de Casamance: A la reconquête des forêts

Kataba, Territoire de Casamance: A la reconquête des forêts

La commune de Kataba I entend pérenniser les activités de reboisement afin de minimiser les effets des changements climatiques et la dégradation de l’environnement favorisée par une pression anthropique. Une dynamique entreprise en 2016, rendue possible par le conseil départemental de Bignona en partenariat avec le Pays de la Savoie et qui s’est poursuivie le lundi dernier au niveau de la Forêt communautaire de Koba Séléty

Près de 500 plants ont été ainsi reboisés par les populations de Koba Séléty, une localité de la commune de Kataba I. Des populations conscientes de la menace que constitue la déforestation et qui ont décidé d’apporter des réponses appropriées à travers des activités de reboisement. Linké, tek, mélina, caicédrat, anacardier et ditah ont été les espèces choisies pour la circonstance par ces populations pour la régénération de la forêt communautaire de Koba Séléty. Une gestion forestière portée par l’édile de Kataba I Ablaye Badji et l’ASAPID et qui est fortement soutenue et accompagnée par le conseil départemental de Bignona avec à sa tête Mamina Kamara et en partenariat avec le Pays de la Savoie.

Une mobilisation autour de la problématique environnementale qui a de quoi rassuré le maire de Kataba I. Ablaye Badji qui a exprimé un sentiment de satisfaction par rapport à ce partenariat qui se veut sincère avec le conseil départemental. Une institution qui a, dit-il, compris la nécessité de la sauvegarde de l’environnement et la nécessité d’appuyer les acteurs à la base.

Face à la presse en marge de cette activité de reboisement, l’édile de Kataba I qui est également revenu sur les réalisations et le suivi de ce programme au niveau de la commune de Kataba I est d’avis que les populations sont déterminées à aller dans le sens indiqué par ce partenariat en ne ménageant aucun effort pour la réussite d ce programme ambitieux du conseil départemental. Kataba I où la commune s’est appropriée de ce programme dont l’impact est visible, martèle-t-il, dans l’ensemble des 14 forêts recensées au niveau de ladite commune avec une perspective de relancer d’autres forêts.

Quant à la 2ème vice-présidente du conseil départemental de Bignona, elle est revenue à son tour sur les contours de ce partenariat avec l’ensemble des communes du département éponyme dont celle de Kataba I !
Et c’est tout le sens, souligne-t-elle, de l’intervention de l’institution départementale en partenariat avec la Savoie dans la régénération de la forêt de Kataba I entamée depuis l’année dernière et qui s’est poursuivie cette année encore. Pour Seynabou Tamba, il s’agit d’aider par cette démarche les populations locales à restaurer la forêt. Une forêt dégradée, poursuit-elle, par la sécheresse et par une pression anthropique, l’action de l’homme qui y semble prédominante. Seynabou Tamba qui s’est réjouie de constater la mobilisation des populations de Koba Séléty qui ont compris, à ses yeux, les enjeux de ce programme.

Avec scoopdeziguinchor sous le titre: « Kataba I/Reboisement : Conseil départemental, Autorités municipales et populations en croisade contre la déforestation des forêts communautaires’

 

Related posts