Le MFDC… n’a jamais rencontré Maitre Madické Niang.

Posted by on 19/02/2019 10 h 00 min
Tags:
Categories: Peacebuilding

Objet : Clarification. Le MFDC nationaliste, en lutte, n’a jamais rencontré Maitre Madicke Niang.

De tous temps, á la veille d’élections au Sénégal, les élites et politiciens sénégalais, aiment se pavaner en Casamance, la particulière la rebelle, le « pays du refus » ; pour nous construire des châteaux en Espagne. Ils le font dans leur programme politique, dont le caractère démagogique n’est plus à démontrer. La Casamance docile fait hélas partie des vaches à lait électorales servant au faire-valoir démocratique et au renouvellement des élites gouvernantes nordistes,

Ainsi de Madicke Niang, talibé de Serigne Saliou, candidat à l’élection présidentielle sénégalaise. Au moyen d’espèces sonnantes et trébuchantes, il s’offre le spectacle d’un frère artiste et d’un frère politique pour nous déverser des insanités, au sujet de la Casamance.

Il prétend, comme bien des candidats à cette élection, y compris Macky Sall peaufinant un coup KO, et le frère qui est médiatiquement en vogue, résoudre le conflit en Casamance. En vérité, il prétend, par ses solutions inefficaces, ses rencontres avec un certain MFDC, avec certains chefs coutumiers du Kassa, avec un meeting-prologue à Bignona, résoudre le conflit et instaurer la paix.

Il est nécessaire de clarifier la lanterne de l’opinion sur le fait que le Mfdc que Madické Niang a rencontré à Ziguinchor, selon le communiqué de son équipe de campagne, ne représente que lui-même. Il n’est pas digne du peuple en lutte ni de son organisation politique et militaire. Si Madické Niang veut proposer une solution au conflit en Casamance, c’est avec un Mfdc authentique, en lutte pour l’indépendance et soucieux de la paix. Il aurait dû le faire pendant qu´il a gouverné le Sénégal avec Maitre Wade et qu´il avait demandé á l´Allemagne l´extradition de Apakena Dieme.

Or, la paix pour le Mfdc authentique, signifie l’ouverture d’un vrai processus de négociations politiques autour de la problématique, en terrain neutre, avec un médiateur fiable et crédible.

Si Madicke Niang veut se fier à son Mfdc folklorique, cela ne regarde que lui. S’il veut gaspiller son argent en parrainant des groupes d’artistes en panne d’idée et d’esthétique révolutionnaire et créatrice, tant pis pour lui.

En tout cas, la Casamance en lutte, le Mfdc indépendantiste tenant à la paix dans la justice et dans la vérité, n’attendent rien des actuels prétendants à la majustrature suprême du Sénégal, tant leur plan de sortie de conflit est puéril et faux-cul. Les élections sénégalaises ne nous regardent nullement. La lutte continue, ce depuis bientôt 38 ans. Alors,
Vive le Mfdc en lutte !

Vive la Casamance indépendantiste !
Vive la résistance, y compris contre des élections qui nous sont asservissantes !

Fait en Europe le 22 janvier 2019
Le CIU (Cercle des Intellectuels et Universitaires) du MFDC