Le Président Vaz veut une armée au-dessus de la mêlée politique…

Posted by on 01/10/2019 3 h 30 min
Tags:
Categories: Peacebuilding

Amical Cabral (Archives)

La Guinée-Bissau se dirige vers des élections en mars prochain afin de trouver une solution finale à la crise politique que traverse le pays depuis la démission en août 2015 du gouvernement alors dirigé par le Premier Ministre Domingos Simões Pereira, alors président du Parti africain pour l’indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC, vainqueur des élections de 2014).

En avril 2018, un consensus a été trouvé avec la nomination d’Aristides Gomes au poste de Premier ministre, l’objectif étant d’organiser les élections législatives en novembre 2018, qui ont été finalement reportées au 10 mars 2019 en raison de difficultés financières et techniques lors de la constitution du fichier électoral.

Ainsi, à l’occasion de la présentation de ses vœux annuels aux institutions de la République, le Président de la République de Guinée-Bissau, SEM José Mário Vaz, a exhorté l’armée nationale à rester en dehors des querelles politiques, afin de préserver son rôle constitutionnel de garant de l’intégrité territoriale et de la sécurité collective.

Le chef de l’État guinéen a aussi tenu à réaffirmer sa confiance et sa gratitude aux forces de défense et de sécurité guinéennes à qui, il exhorte de continuer à se soumettre aux directives politiques afin de maintenir le climat de paix et de sécurité civile et intérieure dont le pays jouit désormais.