Search

Les commerçants de Ziguinchor balaient le ministre balayeur des décombres du Marché Tilène

Les commerçants de Ziguinchor balaient le ministre balayeur des décombres du Marché Tilène

Ziguinchor a été choisie pour le lancement des Vacances Citoyennes 2018. A la dernière minute, suite à l’incendie du « Marché Tilène », une certaine information courait que « la cérémonie officielle devant marquer le lancement de l’édition 2018 des vacances citoyennes a été annulée ».

Les Ziguinchorois sauront par la suite que le ministre de la Jeunesse et de la construction citoyenne qui était déjà à Ziguinchor, M. Pape Gorgui Ndong préconisait en lieu et place d’un rassemblement au stade Aline Sitoé Diatta avec l’ensemble de la jeunesse de la région de Ziguinchor », « une grande mobilisation pour une grande action de haute portée citoyenne » au « Marché Tilène ».

Cette action de haute portée citoyenne n’est certainement pas vue de la manière par les usagers du Marché Tilène. Car, aux dernières nouvelles, le ministre de la Jeunesse et de la construction citoyenne a été éconduit par les commerçants de Ziguinchor.

Alors que les commerçants vivent toujours leurs souffrances et leur angoisse après ce violent incendie qui a ravagé tous leurs biens ainsi que la perte humaine d’un des leurs, le ministre de la jeunesse et de la construction citoyenne a voulu improviser une action de nettoyage du marché victime de cet incendie. Ce que les commerçants impactés ont rejeté.

Comme le souligne l’honorable député Abdoulaye Sané, « il y a lieu d’analyser ce refus, cette opposition des commerçants qui ont enregistré une perte en vie humaine ainsi que d’importants dégâts matériels non encore totalement évalués »:


– D’abord le ministre, par opportunisme a improvisé cette action sans concertation préalable avec les victimes de cet incendie. Ce qui est indécent au regard de l’ampleur des dégats occasionnés par ce grave incendie.
– Ensuite ces commerçants vigilants, s’opposent à toute forme de récupération politique de leur malheur.
– Enfin, ces commerçants victimes de cet incendie exigent la venue du président de la république ou de son premier ministre comme cela a été le cas lors des intempéries ayant décimé une bonne partie du cheptel.

Il s’avère aussi que le régime en place est connu pour son mépris envers les populations en Casamance, ce que ne cessent de relever les élus de la région. L’honorable député Sané qui ne cesse de se faire entendre quand c’est nécessaire soulignait encore que:

Nous sommes tous des Sénégalais, et devons tous mériter la même attention à l’égard du pouvoir central. Il n’ya pas deux peuples ! C’est un principe de justice d’égalité et d’équité.C’est juste un rappel ! Voilà pourquoi nous soutenons nos frères et sœurs commerçants de Ziguinchor encore sous le choc.

Ces « frères et sœurs commerçants » de Ziguinchor demandent juste la visite des plus hautes autorités étatiques, comme quand le Président Macky Sall avait rendu visite aux éleveurs de Bokki Dior, Département de Kaffrine, victimes de pluies diluviennes qui ont décimé leur bétail en Juin 2018.

Related posts