Me Ciré Clédor LY : Le devoir des juristes africains envers leurs peuples exténués…

Posted by on 21/04/2019 6 h 27 min
Tags:
Categories: Peacebuilding

Me Ciré Clédor LY : “Rappel aux juristes

Le devoir des juristes africains est d’utiliser leur savoir et leur expérience au service du bien être et du mieux être de leurs peuples déjà exténués par plus d’un siècle de domination, d’exploitations et de brimades ; non pas de céder à la concussion, l’opportunisme, le carriérisme et le désir effréné et sans fin de richesses colossales  personnelles, au détriment de leurs concitoyens.

Les juristes flirtent  quotidiennement avec la justice et se frottent sans cesse avec ou sans complaisance avec l’injustice.

Leur vrai et seul challenge dans cette vie éphémère, est d’utiliser leur savoir et leur intelligence pour les générations futures, afin que ces dernières puissent vivre dans la dignité et s’épanouir.

Leur péché serait de mettre ce savoir et cette intelligence au service des convoitises circonstancielles, individuelles et improprement égoïstes, au détriment de la collectivité.

Ils doivent savoir qu’ils  peuvent être facteurs d’instabilité ou vecteurs de stabilité dans une nation, contribuer à l’éclosion et au parachèvement de l’état de droit ainsi qu’à la construction et la consolidation d’une démocratie ou, porter la responsabilité devant Dieu et devant les hommes, des intrigues et machinations qui feront effondrer toutes les conquêtes positives des générations passées et présentes qui ont sacrifié de leur vie ou de leur liberté.

Les juristes africains de ce siècle n’ont pas le droit de laisser priver les peuples de leurs droits humains  et de leurs aspirations démocratiques légitimes.

Me Ciré Clédor LY Avocat à la Cour
Dakar, le 12 Mars 2019
Kewoulo