Search

Mme Hauschild, cette « casaçaise » qui trouve que la Casamance passe un mauvais coup en ces temps…

Mme Hauschild, cette « casaçaise » qui trouve que la Casamance passe un mauvais coup en ces temps…

Depuis 15 ans que je viens en Casamance je n’ai jamais été témoin, ni de loin ni de près, d’attaques rebelles qui rendent la CASAMANCE si fragile et vulnérable.

Ce conflit qui dure depuis plus de 30 ans, la presse Internationale s’en délecte à raconter que des escarmouches sous la rubrique des ‘faits divers’ !

Pour la population locale c’est encore une attaque en plus sur des civils : les individus, probablement des ‘rebelles’ , lâches, comme d’habitude -ils œuvrent la nuit – ont incendié au moins cinq cases de pêcheurs. Ils ont en outre endommagé le pont principal qui relie le village touristique du Cap -Skirring à la ville départementale de Ziguinchor qui, avec son aéroport et son important port, constitue le centre névralgique pour tout commerce mais aussi pour les touristes.

Le pont a été endommagé mais reste praticable, mais un pêcheur qui passait la nuit sous le pont, a laissé sa vie dans cette explosion. C’était un oncle de mon ami Augustin: le deuil est aussi entré dans notre maison.

J’avais rendez-vous ce matin à Ziguinchor, nous étions bloqués pendant plus d’une heure par un barrage de la gendarmerie à OUSSOUYE … la nouvelle horrible c’est répandue rapidement parmi la population. Un autre coup de massue pour la Casamance, et certainement aussi pour le tourisme.

Déjà avec le nouvel Aéroport de DAKAR, implanté en pleine brousse a 48 km de la capitale, avec un seul hôtel international aux prix exorbitants, des taximens qui profitent de cette situation en doublant allègrement leur prix, … les seules chambres d’hôtes abordables (et plutôt minables!)… se trouvent entre 30 et 40 kilomètres de distance.

Les voyages sont chers et fatigants: à part des ‘aficionados ‘ de la CASAMANCE, les voyageurs préfèrent des pays plus accessibles – le Portugal, le Grèce, la Tunisie, le Maroc.

C’est dire que sans effort considérable du Gouvernement Sénégalais par rapport aux questions sécuritaires et à l’accessibilité, la Casamance risque de mourir d’une lente mort agonisante…

Monika Hauschild

Related posts