Nuit et profit à Rebeuss comme au Qatar

Posted by on 02/04/2019 8 h 29 min
Tags:
Categories: Débats

Dans l’ombre de Stéphane Hessel*

Dussions-nous le ressasser sans cesse, à longueur du temps, quitte à y laisser des plumes et à y perdre notre sommeil ;

Mais dussions-nous le ressasser, quand même, encore et toujours :
Khalifa Sall et Karim Wade ne se sont pas retirés par stratégie, le premier à Rebeuss, et le second au Qatar.

Non ! tous les deux sont les victimes expiatoires de l’arbitraire de Macky Sall.

Alors, dites-nous, si ça n’est pas de l’indécence caractérisée que d’aller gaillardement jusqu’à la prison de Rebeuss, à seule fin d’y solliciter de Khalifa Sall les suffrages de son électorat, puis d’en repartir, sans doute après lui avoir infligé un cinglant ‘‘Au revoir !’’ synonyme d’‘‘Adieu !’’, qu’est-ce que cela peut bien être ?

Qui plus est, lui promettre en contrepartie une libération hypothétique, c’est-à-dire quand inch’Allah ! nous serons élu président de la République, est tout simplement sans nom.

Car, c’est maintenant, et pas demain, que Khalifa Sall a besoin de recouvrer sa liberté pleine et entière. C’est maintenant, aussi, et pas demain, que nous lui devons de rentrer dans ses droits civils/civiques et politiques, mais tous ses droits civils/civiques et politiques. Autant d’ailleurs qu’à Karim Wade, contraint pour sa part à l’exil après avoir croupi plus de trois années durant dans la même prison.

C’est pour ainsi nous indigner contre cette attitude indigne, qui consiste à faire passer par pertes et profits les candidatures à la Présidentielle indûment recalées de Khalifa Sall et de Karim Wade.

Draguez leurs électorats respectifs, si vous le voulez. Mais, s’il vous plait, faites-le avec pudeur et, surtout, avec honneur et dignité.

Dakar, le 31 janvier 2019.
Jean-Marie François BIAGUI
Président du Parti Social-Fédéraliste (PSF)

(*) Auteur du célèbre pamphlet : ‘‘Indignez-vous !’’