Search

Que diriez-vous « SY » vous connaissiez la « Racine » du mal de l’hotellerie en Casamance ?(1)

Que diriez-vous « SY » vous connaissiez la « Racine » du mal de l’hotellerie en Casamance ?(1)

Appuyées par la plate forme des femmes pour la paix en Casamance et les autorités locales du département d’Oussouye, les populations de la commune de Diembéring exigent la reprise des hôtels de Cap Skirring en ruine.

 Elles ont marché jeudi 28 juin 2018 de Cap Skirring jusqu’à Cabrousse où elles ont remis un mémorandum au sous-préfet Bernard Pouye. Joint par le journal de l’information, le chargé de la communication de ladite commune André Mendy a indiqué que « pour cette marche ou initiative aucun hôtelier ni politique n’est impliqué. C’est l’initiative de la population. Les autres (les politiques) ne savent rien de cela ».

« Racine Sy dégage »

Sur les pancartes  des manifestants on pouvait lire « Racine dégage », « pas d’ouverture d’hôtels pas d’élection », « barrons la route aux fossoyeurs de la paix en Casamance », « tous pour la réouverture des hôtels », « nous exigeons la réouverture immédiate », …, « C’est Macky Sall ou Racine Sy ».

D’après André Mendy, « l’adjoint au Sous préfet, Bernard Pouye , a salué la démarche et la discipline qui a marqué la marche qui est un droit constitutionnel. Il est revenu sur des mesures que le Chef de l’Etat a prises pour relancer la destination Casamance. Il a également promis de transmettre fidèlement le mémorandum aux autorités compétentes tout en veillant à ce que les doléances mentionnées trouvent satisfaction ».

Si la gendarmerie parle de « quelque centaines seulement », les organisateurs, quant à eux, déclarent que c’est « une foule immense » qui a pris part à la marche. « La gendarmerie a encadré la marche. Mais je suis incapable de vous dire le nombre de participants qui ont marché. Des délégations sont venues de Ziguinchor, d’Oussouye et d’ailleurs en Casamance pour la marche. C’est une foule immense », a témoigné le chargé de communication de la commune de Diembéring. 

Promesses non tenues

Les hôtels Kabrousse, Savana et Royal Cap de la station balnéaire de Cap-Skirring sont fermés depuis  au moins 15 ans. Pourtant en marge de sa tournée du 25 janvier 2017 en Casamance,  le PDG de la filière hôtelière «Sénégal hôtel» par ailleurs PCA de l’Ipres, Mamadou Racine Sy avait promis à Ziguinchor « la réouverture » de ces hôtels .

«Il y a moins d’une semaine, j’ai échangé longuement avec le chef de l’Etat, Macky Sall sur la question. Je l’ai informé de l’ouverture prochaine de ces hôtels. La Casamance constitue le grenier du Sénégal et j’y mettrai plusieurs milliards pour accompagner l’Etat du Sénégal dans sa politique de développement et de création d’emplois», a-t-il déclaré.

L’hôtel Savana racheté par Racine Sy est fermé depuis plusieurs années. Il se trouve  aujourd’hui dans un état de délabrement très avancé du fait des conditions climatiques en Casamance. Diverses propositions de reprises  et d’achat de l’hôtel ont été formulées mais sans conclusion à ce jour.

Source: Le Journal de l’information
POPULATIONS MARCHENT POUR LA REPRISE DES HÔTELS EN RUINE
29 Juin 2018

Related posts