Réconciliation en Gambie : Les restes des putschistes du 30 décembre 2015 remis aux familles

Posted by on 01/11/2019 4 h 17 min
Tags:
Categories: Peacebuilding

Les auteurs de la tentative de coup d’Etat du 30 décembre 2015 ont perdu trois putschistes lors de leur tentative qui avait échoué à ravir le pouvoir à Jammeh par les armes.

A l’époque, le régime de l’homme fort de la Gambie avait alors décidé de se débarrasser des corps dans une fosse commune sur un site militaire isolé dans la forêt de Tintinba, Fogni Kombo.

Ainsi, dans le cadre du processus de réconciliation, la commission en charge avait recommandé la remise des restes des malheureux sauveurs de la Gambie à leurs familles respectives afin qu’ils puissent avoir une sépulture décente et digne de ce nom. Il s’agit du lieutenant-colonel Lamine Sané, ancien commandant de la garde d’État, du capitaine Ndiaga Diagne qui servait dans la garde nationale américaine au Kentucky et d’El Hadj Niasse.

Par cet acte solennel de remise des restes des morts et selon le représentant des victimes du régime du Président Jammeh, il s’agissait de rester solidaire des familles des gambiens décédés qui ont sacrifié leur vie pour la liberté du peuple gambien.

Pour le gouvernement, c’est là le chemin choisi dans le processus de justice transitionnelle, afin aussi de démontrer sa volonté de défendre la dignité humaine et les principes fondamentaux des droits de l’homme. Le procureur général et ministre de la Justice a ainsi remercié tout le monde d’avoir rendu la cérémonie possible et d’avoir prié pour les victimes.